Kurokawa Onsen - Premier jour

2013-06-28 19.45.21

Je vais essayer de mettre un temps soit peu mon blog à jour, en commençant par parler de Kurokawa, petit village de sources chaudes situé dans la préfecture de Kumamoto, où j’ai passé deux jours avec Maa-kun et Yu il y a deux semaines (le temps passe trop vite !! et dire que je n’ai toujours pas écrit d’articles sur mes voyages de vacances d’hiver et de printemps…)

Pour commencer, la région du Kyushu est assez connue pour ses onsens, ou sources chaudes naturelles. La ville de Beppu est particulierement connue, mais aussi Yufuin, ou j’etais deja allee en mai, et la region aux alentours du Mont Kuju (九重山), a proximite de laquelle se trouve Kurokawa, justement. Contrairement à Yufuin, qui est vraiment une petite ville avec ses habitants, Kurokawa (黒川) tient plus d’un village touristique ou de relaxation, essentiellement composé de ryokan et d‘onsens. On y trouve également quelques magasins, mais pas autant qu’à Yufuin, ce qui n’est pas pour me deplaire. 🙂 Le village est aussi connu pour son atmosphère « Japon traditionnel » ; les habitants s’efforcent de garder un style traditionnel, avec des maisons en « bois ».

Depuis mon arrivée à Oita, j’avais envie de m’offrir un petit week-end de luxe dans un beau ryokan traditionnel, avec onsen, et Kurokawa me semblait parfait pour ! Et après quelques negociations, j’ai réussi à convaincre Maa-kun et Yuu de m’y accompagner. (Même si je serais tout de même partie si personne n’avait voulu venir avec moi)

Le plus dur a été de choisir le ryokan où passer la nuit. En effet, Kurokawa propose une multitude de ryokan, tous plus attirants les uns que les autres. Mais finalement, j’ai eu le coup de foudre pour une auberge appelée Fuji-ya (ふじ屋), qui proposait justement une chambre avec dîner et petit déjeuner compris à un prix assez raisonnable. Et je n’ai pas été déçue ! L’auberge est superbe, l’onsen pour femmes très agréable (pour les femmes, il y a même un onsen intérieur et un extérieur – que j’ai particulièrement apprécié), les repas délicieux, et surtout le service était impeccable ! Même si le personnel ne parlait pas anglais (ce qui ne m’a posé de problème), ils étaient très à l’écoute – mais j’imagine que ce n’est pas surprenant pour ce genre d’établissement au Japon…

Bref, on a décidé de partir un vendredi après-midi, histoire d’arriver là-bas en milieu d’après-midi et de bien profiter de Fuji-ya. On a eu peur, parce que Yuu ne se sentait vraiment pas bien plus tôt dans la matinée ; on a failli aller à l’hôpital. Mais il a pris sur lui, et finalement, le temps passant, il s’est senti de mieux en mieux (je me demande d’ailleurs si son « malaise » n’est pas dû au stress, mais c’est une autre histoire…) Il faut un peu moins de deux heures en voiture pour se rendre jusque Kurokawa d’Oita, donc on s’est arrêté en route à Beppu pour que Yu puisse se reposer et pour faire quelques courses (le repas était compris, mais pas les boissons pour la soirée ^^)

Arrivés vers 16h30 sous une petite pluie, on est loin d’être déçus par le choix du ryokan ; Fuji-ya est vraiment belle, et la chambre qu’on nous a attribuée est superbe ! Il y en fait sept chambres dans l’auberge, divisées en jours de la semaine. La nôtre etait celle du « dimanche » (日 - kanji qui signifie également « jour »), se trouvant au deuxième étage, au coin de l’auberge avec une jolie vue.

2013-06-29 11.27.09

Fuji-ya (notre chambre était la première tout à droite, dans le coin)

Le dîner allait bientôt être servi, donc on s’est d’abord reposé un petit peu, reportant le tour aux onsens pour plus tard. Par repos, je veux dire Yu jouant a Gundam comme d’habitude, et puis séance de photos avec Maa-kun. ^^

2013-06-28 17.11.30

2013-06-28 17.48.48

2013-06-28 17.12.51

2013-06-28 17.44.00-1

2013-06-28 17.12.10

2013-06-28 17.45.01

Après s’en est suivi le dîner, probablement la partie préfrérée de Maa-kun. ^^ Comme on a choisi un « plan de séjour » bon marché, on etait censé avoir un repas plus léger que normal, mais en fait c’était juste parfait ! J’ai même presque trop mangé. Je ne vais pas détailler le repas, mais en gros, on a eu des amuse-gueules froids, une (voire plusieurs, en fait) entrée, de la viande de boeuf en plat principal et enfin un petit dessert. C’était très bon – beaucoup de légumes, très varié (viande, poisson, féculents), très sain, bref, un plaisir. 🙂

Ensuite, grâce à Fuji-ya, on avait accès à deux onsens : celui de l’auberge, évidemment, mais aussi un autre dont j’ai oublié le nom – je le chercherai plus tard. On avait jusque 23 heures pour y aller, donc on a d’abord commencé par celui en-dehors de Fuji-ya, ça nous aura permis aussi de prendre un peu l’air. Je m’attendais à un bête onsen, mais en fait l’endroit était beau. Le ryokan avait aussi l’air très joli, entouré de petits jardins. Et petit plus : j’étais seule, donc j’ai bien pu en profiter ^^ Je me suis habituée à la culture des onsens, et ça ne me dérange plus autant qu’avant de prendre des bains entourée de femmes de tout âges autour de moi, mais il y a rien à dire, je préfère nettement être seule dans ce genre de moment ! La toilette, ça reste un truc intime. 🙂

Le propriétaire, très sympa, m’a fait couler de l’eau froide dans le bain, parce qu’il était à la base à plus de cinquante degrés (je les ai encore bien senti, même si j’ai réussi à trouver un endroit pas trop chaud ; c’était à s’en brûler !!). L’onsen était encore plus beau parce qu’il etait quasi plongé dans le noir ! Le seul truc à savoir : il n’y a pas vraiment de douche pour se laver avant d’entrer dans l’eau, juste une bassine.

J’aime assez bien les bains chauds, surtout si le paysage qui nous entoure est joli, mais il me reste un gros problème – je suis incapable de rester une heure dans un bain sans rien faire. J’ai donc pris mon iPad avec pour pouvoir lire tout en profitant du bain ; très agréable.

On s’est ensuite retrouvés autour d’un œuf avant de rentrer à Fuji-ya pour la deuxième tournée d’onsen. Comme il y avait aussi des « onsen familiaux » (donc mixtes), j’aurais bien voulu en essayer un à trois (en portant une serviette, évidemment), mais ils étaient tous occupés、donc on est chacun rentré dans notre onsen respectif. Encore une fois, j’étais seule. Les bains intérieurs étaient un peu trop chauds, mais celui dehors était juste parfait. Comme il pleuvinait, l’eau de pluie était rafraichissante.

On a terminé cette première journée sur une petite nomikai à trois, qui a terminé vers trois-quatre heures du matin. ^^

Informations pratiques :

  • Je vous conseille deja de visiter la page dediee a Kurokawa sur le site de Japan-Guide, c’est deja un bon debut.
  • Pour reserver le ryokan, je recommande le site japonais rakuten. Il existe egalement une page en anglais, mais les explications sont mieux fournies en japonais.
  • Carte de Kurokawa
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s