Blog

coucher de soleil oita

C’est fou comme le temps passe vite ; on est déjà le 10 juillet, et il me reste moins de deux mois au Japon. La fin du séjour se fait ressentir : la soirée d’adieu pour les étudiants étrangers à déjà lieu la semaine prochaine, j’ai déjà dû remplir les formalités pour mon départ (billet d’avion, dortoir universitaire) et mes examens finaux sont déjà pour dans deux semaines.

J’ai encore énormément de choses à faire ou que je voudrais faire. Le plus important : ma thèse. J’ai beaucoup avancé dessus, surtout grâce à Nanri, mon professeur et adviseur sans qui je n’en mènerais pas large. Grâce à son aide, je vois déjà beaucoup plus clair et pour la premiere fois depuis que j’ai commencé a réfléchir sur cette thèse, j’ai le sentiment que je parviendrai à l’écrire jusqu’au bout. J’ai pas l’impression que ce j’écris soit très intéressant mais peu importe, ce qui compte, c’est que j’écrive un truc en japonais.

Pour la premiere aussi, je ne suis plus tout à fait horripilée à l’idée de devoir écrire un mémoire pour mon master. J’ai même quelques idées de sujet sur lequel je pourrais faire mes recherches… D’ailleurs, il n’y a encore rien de concret pour l’instant, mais je commence très sérieusement à songer à faire un master dans une université japonaise. En effet, afin de me construire un CV solide, mais aussi pour des raisons personnelles, je me dis que ce serait pas mal de poursuivre mes études au Japon, même dans une petite université (surtout si c’est moi qui doit financer – je ne suis pas encore prête a payer les 17000 euros que demandent des universités privées comme Sofia ou Waseda ^^). Je me suis déjà un peu informée, et si d’ici janvier-février de l’année prochaine je suis parvenue a créer un véritable projet de recherche mais aussi un projet professionnel, je foncerai ! Il faut juste que j’obtienne ma licence… Tout ça pour dire que je réfléchis pas mal à ce que je ferai dans les prochaines années, aux niveaux des études mais aussi dans ma vie personnelle. Il y a quelques mois, j’étais dans l’idée de vivre au Japon, ne serait-ce que pour quelques années, mais, maintenant que tout cela devient sérieux et qu’on m’a exposée à l’idée d’y vivre à long terme, je n’en suis plus aussi certaine. J’aime beaucoup ce pays, et je pense que cela ne me poserait pas d’énorme problème d’y faire ma vie, mais ce n’est pas aussi évident lorsque je pense à toutes les choses que je devrais abandonner et les concessions que je devrais faire pour pouvoir emménager pour de vrai au Japon. Cela m’a surtout frappé dans un cours auquel j’assiste sur l’Union européenne. Le professeur, anglais qui habite au Japon depuis une dizaine d’années maintenant, nous racontait comment il avait perdu son droit de vote en Angleterre apres avoir quitté son pays depuis cinq ans. Et c’est vraiment con, mais l’idée de perdre un jour mon statut de citoyenne belge, voire européenne, si j’en venais a vivre a l’étranger pendant plusieurs années m’effraie vraiment. C’est comme si une part de mon identité me serait enlevée… Et je ne suis pas certaine de pouvoir la remplacer par une autre ; il est par exemple très difficile d’obtenir un droit de citoyenneté au Japon, par exemple.

Enfin, j’en suis pas encore là, mais je pense que c’est important de prendre ce genre de choses en considération. Pour moi, il est important de faire partie activement de la société dans laquelle j’habite, et cela passe notamment par un droit de vote. Aussi, peu importe le pays dans lequel je me trouve ou me trouverai à l’avenir, je resterai toujours une européenne, et j’aimerais pouvoir participer d’une manière ou d’une autre a l’évolution de mon pays, d’origine, même si je n’en fais plus partie physiquement…

Bref, sinon, à part ca, j’ai bientôt tous les examens qui vont me tomber dessus et je n’en mène pas large à ce niveau-la. J’ai aussi six dissertations a écrire en japonais… Ca s’annonce difficile. Surtout que l’été a commencé (d’ailleurs, je m’abstiendrai de tout commentaire sur le temps, c’est déjà assez difficile à supporter comme ça) pour l’instant je pense plus à ce que je vais faire quand l’université sera terminée qu’à étudier. Je ne pourrai probablement pas tout faire, mais j’ai plein de projets : on voulait faire un camping avec tout le monde à Miyazaki, et j’aurais voulu en profiter pour faire un tour aux gorges de Takahicho, qui ont l’air superbes (Maa-kun a aussi l’air emballé). Après, j’aurai voulu passer une petite semaine à Yakushima, ile au sud de Kagoshima, qui a aussi l’air superbe. Pour Yakushima, ca a l’air de se concrétiser avec Maa-kun – il a aussi super envie d’y aller, donc hier on a décidé de quand on pourrait y aller et comment. Yu viendrait aussi peut-être avec nous, mais il ne sait pas encore s’il pourra venir ou pas. Ce serait sympa si on pouvait à nouveau se faire un petit trip à trois ^^

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s